HDR Christian PIEDALLU

HDR Christian PIEDALLU

HDR Christian PIEDALLU

Christian Piedallu soutiendra son HDR le 07 décembre prochain

Le 07 décembre 2023 à 13h30 au campus AgroParisTech de Nancy, notre collègue Christian PIEDALLU, soutiendra son Habilitation à Diriger des Recherches sur les travaux :

Utilisation de la cartographie prédictive pour mieux comprendre l’écologie des espèces et adapter les forêts au changement climatique

Possibilité de suivre la soutenance à distance via zoom en vous inscrivant ici 

  • Composition du jury

De Noblet Nathalie Directrice de recherche à l’IPSL (LSCE) Rapporteur

Bergès Laurent Chercheur à l’INRAE (LESSEM) Rapporteur

Tatoni Thierry Professeur à l’Université (IMBE) Rapporteur

Fournier Meriem Présidente du centre INRAE de Nancy Examinatrice

Luque Sandra Directrice de recherche à l’INRAE (TETIS) Examinatrice

Bailly Jean Stéphane Enseignant Chercheur à AgroParisTech (LISAH) Examinateur

Dupouey Jean-Luc Directeur de recherche à l’INRAE (SILVA) Examinateur

  • Résumé des travaux :

Face au réchauffement climatique en cours, qui entraine un déclin des forêts dans différents biomes de la planète, un besoin important de connaissances et d’outils se fait sentir pour adapter les peuplements aux nouvelles conditions environnementales et à leurs évolutions à venir. La cartographie prédictive permet la production d’une grande quantité d’informations, à fine résolution spatiale, et sur de vastes emprises géographiques. Nous détaillerons l’intérêt des cartes prédictives des facteurs du milieu (sol et climat) réalisées à l’échelle nationale ou régionale, qui peuvent être combinées avec des observations de terrain et/ou des données issues d’images satellitales pour progresser dans la connaissance de l’écologie des espèces d’arbres. Nous montrerons également comment ces données peuvent être utilisées pour évaluer et cartographier la vulnérabilité des essences au regard des changements en cours, permettant d’identifier le niveau de risque en fonction du peuplement en place et du contexte environnemental. La dynamique spatiale et temporelle de la quantité d’eau disponible pour les plantes est un facteur essentiel pour évaluer ces risques, dont les effets sont fortement modulés en fonction des caractéristiques des peuplements en place. L’identification des marges de manoeuvre avant que les limites écologiques des espèces ne soient atteintes est aujourd’hui un enjeu crucial pour aider les acteurs de la gestion forestière à adapter les différents types de peuplement de nos forêts au changement de climat.

Date de création : 08 novembre 2023 | Rédaction : CORINNE MARTIN