EGIDE

EGIDE

EGIDE

Expérimenter et Guider pour Initier la Diversité des Essences forestières

 

EGIDE_inra_image.jpg

Soutiens et partenaires

Ce projet a été soutenu par la Direction Régionale de l’Alimentation l’Agriculture et de la forêt du Grand Est et par la Région Grand Est à travers le programme de financement Adevbois de 2021.

Logo-DRAAF_medium.png

 

Logo-region-GE_medium.png

 

 

 

Il a été mené par Agroparistech, en partenariat avec le Centre National de la Propriété Forestière (CNPF) du Grand Est, l’Office National des Forêts (ONF) et l’Unité Mixte de Recherche (UMR) SILVA.

Logo-CNPF_medium.jpg

 

logo-ONF_medium.png
logo-UMR-Silva_medium.png

 

 

 

Contexte

Les forêts de la région Grand Est font face à de nombreuses pressions remettant en cause leur pérennité et obligeant les acteurs forestiers à s’interroger sur la résistance et la résilience des peuplements actuels et futurs. Le changement climatique est identifié comme l’une des principales menaces pesant sur la pérennité de ces systèmes forestiers et conduit déjà à des crises sanitaires majeures, comme les attaques de scolytes typographes (Ips typographus) enregistrées sur les peuplements d’épicéas à partir de 2018.

En conséquence, les pessières de la région ont subi de fortes attaques, particulièrement en plaine. La filière bois a été déstabilisée par l’arrivée massive d’épicéas scolytés à valoriser. En 2021, les épicéas exploités en plaine en raison d’attaque de scolytes étaient estimés à plus de 5 millions de m3. Ces dégâts entrainent aujourd’hui le renouvellement de surfaces très importantes qui, au cumul des années de crises, représentent déjà 60 000 ha.

Les réflexions en cours pointent la nécessité d’améliorer l’adaptation des peuplements au climat futur tout en intégrant les besoins en matériau et produits issus du bois, et soulignent la nécessité d’y intégrer un principe d’incertitude (quant à l’ampleur du changement climatique, à la nature future des marchés des bois, aux demandes multifonctionnelles adressées à la forêt, …). Ainsi, la sélection des essences mieux adaptées aux stations futures et l’implantation de nouvelles essences plus tolérantes aux sécheresses estivales ou moins vulnérables face aux attaques de parasites doivent s’accompagner d’un mélange de ces essences. En effet, le mélange d’essences est identifié comme une assurance pour obtenir la pérennité du couvert forestier et pour ouvrir des opportunités de valorisation des bois aux gestionnaires forestiers dans le futur, en cas de dépérissement massif de certaines essences de fort intérêt sylvicole. Il reste cependant source de questionnement quant à la manière de l’installer et de le maintenir.

Le projet EGIDE est né, dans ce contexte, lors d’un partage d’expériences regroupant de nombreux organismes de la gestion forestière (publique et privée) et de la recherche (29 mars 2021, groupe de travail informel en visioconférence regroupant 28 participants). Les porteurs de nombreuses actions sur la thématique du renouvellement mélangé en forêt ont indiqué être confrontés aux mêmes limites :
- la difficulté à identifier et échanger des informations concernant des essais pratiques de mélanges sur le terrain ;
- la difficulté à traduire les interrogations des gestionnaires forestiers en questions de recherche.

image-renouvellement-projet-EGODE_large.jpg

Objectifs

En réponse à ce besoin, le projet EGIDE a travaillé, d’octobre 2021 à février 2023, sur quatre actions :

  1. porter à connaissance des professionnels du milieu forestier, les plantations mélangées réalisées dans la région Grand Est via un outil de consultation en ligne (webcarto) ;
  2. identifier des questions croisées gestionnaires-chercheurs restant à étudier pour faciliter l’installation et le maintien des peuplements mélangés ;
  3. proposer des pistes d’expérimentations à mener pour répondre à une partie des questions identifiées précédemment ;
  4. structurer et préparer la mise en place d’un observatoire dans la région Grand Est pour prendre du recul sur les pratiques de reconstitutions mélangées, réalisées pour reboiser les peuplements d’épicéas rasé au moment de la crise scolytes de 2018 à 2021.

Réalisations

1.   Outil de consultation des plantations mélangées du Grand Est (webcarto) :

À travers la consultation du groupe de travail informel à l’origine du projet nous avons établi les attentes des utilisateurs vis-à-vis de l’outil de consultation (fonctionnalités souhaitées, public cible, niveau de précision des informations à mettre à disposition, etc.). 

Ainsi, cet outil est à destination des professionnels du milieu forestier, même si son accès a été restreint aux membres du groupe de travail informel pour les premières phases de développement. La webcarto EGIDE se présente sous la forme d’une carte interactive. Les dispositifs présentés sont tous des mélanges, provenant de forêts publiques et privées. Ils peuvent être triés selon différents critères tel que les essences plantées en mélanges, le schéma de plantation réalisé, l’année d’installation, etc.). Seul des informations synthétiques sur les dispositifs sont mises à disposition. Pour obtenir des informations détaillées sur les dispositifs, l’utilisateur est redirigé vers le pourvoyeur de la donnée. 

La webcarto est structurée pour présenter deux niveaux d’informations. Les informations dites de « premier niveau » sont disponibles pour l’ensemble des dispositifs présentés. Ces informations relèvent :
- des essences plantées en mélanges ;
- du schéma de plantation réalisé ; 
- de l’historique de la plantation 
- d’informations « administratives » (pourvoyeur de la donnée, nom de la base de donnée d’origine, etc.) et 
- de la disponibilité d’informations complémentaires sur l’environnement du dispositif.

Les informations dites de « deuxième niveau » sont, elles, mises à disposition selon le souhait du pourvoyeur de la donnée, sans nécessité d’homogénéité à travers les différents dispositifs. Il s’agit d’informations complémentaires aux informations de premier niveau qui peuvent, par exemple, réduire la sollicitation pour la demande d’informations détaillées.

Le lien d’accès vers cet outil n’est pas encore disponible. Il sera mis à disposition dans le courant de l’été 2023. Une démonstration de l’outil sera organisée au format webinaire, au début de l’été.

2.   Questions croisées gestionnaires-chercheurs

Cette action s’est concentrée sur la traduction des problématiques des gestionnaires forestiers concernant l’installation et le maintien des mélanges, en question de recherche. Les questions et les problématiques des gestionnaires relatives au renouvellement mélangés ont tout d’abord été recensées, puis ont été confrontées au front de science par l’intermédiaire de chercheurs, consultés à titre d’expert de leur domaine de recherche. Finalement, différentes questions croisées gestion-recherche ont été identifiées en combinant, au besoin, plusieurs thématiques.

Les 3 thématiques autour desquelles ont été travaillées les questions croisées sont :
- le choix des essences à sélectionner et associer pour créer des mélanges susceptibles de s’adapter à différents niveaux de risques ;
- le niveau de mélange (nombre d’essences en mélange, proportions de chacune, densité de plantations) à adopter lors de la reconstitution du peuplement ;
- l’utilisation de la régénération naturelle et des outils de diagnostics à disposition pour sélectionner la stratégie de reconstitution.

Ce travail a abouti à la proposition de 25 questions croisées gestion-recherche qui restent à approfondir, notamment vis-à-vis de l’hypothèse de travail testée et de la méthode d’analyse à adopter, pour y répondre en tant que question de recherche. Cette dernière étape doit être produite avec les chercheurs planifiant l’expérimentation à mener.

Le détail de la méthode utilisé et des questions identifiées est disponible dans le document suivant : Questions_Gestionnaires_Chercheurs_mai23 

3.   Propositions d’expérimentations

Pour aller plus loin dans la démarche, le projet EGIDE a proposé à un groupe d’une dizaine de chercheurs, deux ébauches d’expérimentations susceptibles être menées, à partir des questions croisées identifiées. À l’aide des retours des chercheurs interrogés, les questionnements proposés ont été enrichis et les approches pour y répondre se sont vues réorientées et affinées.

La première expérimentation proposée, était centrée sur l’identification de nouvelles associations d’essences ainsi que des proportions et des densités de plants les plus adaptées à ce mélange. Les chercheurs consultés ont soulevé plusieurs points à modifier sur la méthode employée dans la proposition et ont avant tout privilégié l’intégration de cette étude dans un dispositif déjà existants, permettant ainsi de profiter d’un réseau d’expérimentation et d’une échelle nationale ou européenne pour l’étude de cette question.

La deuxième proposition était centrée sur l’exploration des effets de la régénération naturelle présente sur la réussite technique et environnementale de la reconstitution. Ces effets pourraient être étudiés à travers un gradient d’intensité d’intervention laissant plus ou moins de place à la régénération naturelle dans la stratégie de reconstitution employée (ex : aucune intervention, travail de la végétation naturelle sans plantation, réalisation de plantation en complément de la végétation présente, etc.).  Les chercheurs rencontrés ont aussi suggéré d’inclure des questions relatives au potentiel effet protecteur/compétiteur du bourrage vis-à-vis de la ressource en eau.

Ces deux propositions sont disponibles dans le document suivant : Plans_experimentation_mai23.
Elles restent cependant à affiner avec les chercheurs intéressés pour initier ces projets de manière concrète.

4.   Observatoire des Reconstitutions Mélangées post-Scolytes (ORMS)

À partir des questions croisées gestion-recherche identifiées, le projet a structuré et planifié l’installation d’un observatoire permettant de suivre les reconstitutions mélangées réalisées suite à la coupe rase d’épicéas scolytés. L’approche par observatoire est complémentaire de l’expérimentation. Elle permet, entre autres, de diversifier les conditions environnementales testées et de se placer dans des conditions de gestion réelles.

L’observatoire a pour but d’évaluer la réussite technique, environnementale et les coûts de gestion des différentes modalités de reconstituions considérées. Les modalités sélectionnées représentent un gradient d’intervention et d’utilisation de la régénération naturelle dans les reconstitutions réalisées par les gestionnaires. Chaque site doit être composé (i) d’un témoin en libre évolution de la végétation naturelle, (ii) d’une zone de régénération travaillée et (iii) d’une zone reconstituée par plantation. Le schéma ci-dessous représente une disposition possible de ces différentes zones dans un site de l’observatoire.

Egide-observatoire-composition-site_reference.png

L’objectif de l’ORMS est de former un réseau d’une cinquantaine de sites répartis dans quatre SylvoEcoRégions (SER) du Grand Est : les plateaux calcaires du nord-est, les dépressions argileuses de la plaine lorraine, l’Ardenne primaire et les collines sous-vosgiennes. Ces quatre SER ont été sélectionnées pour leurs contraintes environnementales variées et car elles ont été fortement touchées par la crise scolyte.

Les protocoles de sélection des sites de l’observatoire, de la mesure de la situation initiale (état de la végétation naturelle avant intervention en travaux pour la reconstitution) ainsi que le plan d’échantillonnage de l’ORMS sont disponibles dans le fichier suivant : Observatoire_mai23. Les documents sont susceptibles d’être modifiés à la marge pour s’adapter à la réalité des sites trouvés lors de l’installation de l’observatoire.

Webinaire

Une restitution du projet a eu lieux le 28 Février 2023 sous forme de visioconférence. Elle présente les différentes actions réalisées dans ce projet et les principaux résultats obtenus. Cette vidéo est disponible sur la chaine YouTube de l’UMR SILVA.

 

EGIDE volet-2 

Le projet EGIDE se poursuit en 2023 et 2024 avec le soutien de la DRAAF Grand Est pour l’installation de l’ORMS et de ses premières mesures.

Contact

Maude Cavaliere, Agroparistech, UMR SILVA – maude.cavaliere@agroparistech.fr, chargée de mission responsable du projet EGIDE,
Éric Lacombe, Agroparistech, UMR SILVA - eric.lacombe@agroparistech.fr

Contact

Maude Cavaliere, Agroparistech, UMR SILVA – maude.cavaliere@agroparistech.fr, chargée de mission responsable du projet EGIDE,
Éric Lacombe, Agroparistech, UMR SILVA - eric.lacombe@agroparistech.fr

Date de modification : 03 août 2023 | Date de création : 03 août 2023 | Rédaction : Maude Cavalière