AGRO-TCR (2014-2016)

AGRO-TCR (2014-2016)

AGRO-TCR (2014-2016)

Mise en place d’un dispositif atelier agroforestier à Champenoux : optimiser la productivité et la durabilité des systèmes intensifs de culture grâce à la fixation symbiotique de l’azote

Contexte

AGRO-TCR-2014-2016_inra_image.jpg

Les plantations d’arbres intensives à vocation de production de biomasse énergie n’ont pas bonne presse à l’heure actuelle : elles épuisent les sols, ne sont pas respectueuses de l’environnement et ne sont pas concurrentielles par rapport aux espèces herbacées. Elles représentent pourtant un atout important pour atteindre les 20% de la consommation d’énergie issus de ressources renouvelables, objectif fixé par l’Union Européenne pour 2020. L’association d’espèces capables de fixer l’azote de l’atmosphère aux espèces d’intérêt économique peut être un moyen de pallier à plusieurs des inconvénients posés par les plantations d’arbres à rotations courtes. La fixation biologique de l’azote réduit en effet les coûts financier et environnemental d’une fertilisation chimique. Les espèces fixatrices d’azote peuvent être ligneuses (robinier, aulne) ou herbacées (luzerne).

Objectif

L’objectif du projet est la mise en place d’une plantation atelier associant des espèces fixatrices d’azote (aulne, luzerne) aux espèces d’intérêt économique (peuplier, blé) sur une parcelle agricole de l’exploitation expérimentale de la Bouzule située sur la commune de Champenoux.

Démarche

La plantation sera composée (1) de placettes strictement « forestières » (peuplier pur, aulne pur, mélange peuplier / aulne), (2) de placettes strictement agricoles (blé pur, luzerne pure) et (3) de placettes agroforestières associant les arbres aux cultures agricoles (mélange peuplier/luzerne, mélange aulne/blé) de façon à pouvoir évaluer l’effet fertilisant des fixateurs d’azote sur les non fixateurs.

Résultats et impacts attendus

La plantation présente la triple fonction d’être (i) un site expérimental de recherche, (ii) un lieu de formation  et (iii) une vitrine pour les agriculteurs lorrains qui ont des questionnements sur la faisabilité technique de ces systèmes. Le dispositif a vocation à être un outil pédagogique et expérimental fédérateur de futurs projets ambitieux, mis en place pour le long terme.

Plan-bouzule.jpg

Financements

Labex ARBRE

Responsable scientifique

Nicolas Marron (UMR 1434 « Silva »)

Partenaires Labex

D. Epron, B. Amiaud, S. Chauchard (Silva)

Collaborations

S. Piutti (UMR 1121 Laboratoire Agronomie et Environnement (LAE))
A. Laflotte (ferme expérimentale de la Bouzule)

Bouzule-20-juillet-2016-1_large.jpg
chevreuil-bouzule_large.jpg
Bouzule-21-juillet-2016-3_large.jpg

Voir aussi

Pour en savoir plus cliquez ici

Date de modification : 18 septembre 2023 | Date de création : 02 août 2023 | Rédaction : Nicolas Marron